Tout d’abord, en ces temps de fêtes je vous souhaite à tous et à toutes une excellente année 2019.

Quoi de mieux pour démarrer l’année que de vous donner des stratégies pour maintenir vos objectifs sur la durée. Car en cette période, c’est le moment des fameuses bonnes résolutions ! Cette année on voudrait tous arrêter de fumer, perdre du poids, se remettre au sport, être plus présent pour sa famille, développer de nouvelles stratégies pour booster son chiffre d’affaire, augmenter son leadership… Bref on est tous déterminé à devenir meilleurs, à changer nos mauvaises habitudes. Mais en réalité il est très difficile de s’y tenir… très rapidement le quotidien nous rattrape et les bonnes résolutions s’envolent aussi vite qu’elles sont arrivées. Cela a pour conséquences de nous ramène face à un sentiment d’échec ou de stagnation.

D’ailleurs des études effectuées en neurosciences et en psychologie positive nous montrent que peu importe notre âge, que nous soyons un homme ou une femme, plus de 80% d’entre nous auront oublié nos bonnes résolutions d’ici 2 à 3 semaines. Pour plus de 90% d’entre nous au bout de 3 mois et enfin pas moins de 97% au terme de 6 mois.

Vous avez bien lu, seul 3% d’entre nous vont réellement s’attarder à aller aux termes des engagements qu’ils s’étaient fixés.

Pourtant si nous prenons ces résolutions, c’est que nous sommes conscients à quel point l’atteinte de ces objectifs seraient bénéfiques pour nous.

L’une des raisons est que nous vivons dans une société qui n’est axée que sur la gratification instantanée ! Et c’est bien là le problème. Nous sommes complètement addicte aux résultats à courts termes, aux progrès immédiats. Dès l’instant que l’on se rend compte que nous n’avons pas de progrès visibles alors on se désintéresse complétement de notre objectif et on abandonne.

Voici donc mes 3 stratégies pour aller au bout de vos objectifs

Première stratégie : CELEBREZ VOS PROGRES INVISIBLES

Qu’est-ce que je veux dire par « progrès invisibles ». Si l’on plante des pépins de pommes il faudra attendre 2 à 3 mois de germination avant de voir apparaitre une pousse hors de terre, et attendre 3 à 5ans de plus pour jouir de ses fruits. De la même manière, la période de gestation de l’être humain est de 266 jours. Où je veux en venir, ce n’est pas parce que l’on ne voit pas les progrès de manière visible, que cela veut dire que nous ne progressons pas. Si je reprends l’exemple de la graine, avant de voir des résultats, il y a d’abord une croissance invisible qui se fait sous terre. Donc lorsque vous travaillez sur vos objectifs, même si vous avez l’impression de stagner, dites-vous que c’est le processus normal de transformation.

Je vous invite donc à régulièrement célébrer le simple fait que vous preniez le temps de travailler sur vos objectifs en focalisant vos attentes sur l’action plutôt que les résultats.

Deuxième stratégie : FAITES COMME SI

Dans notre tête cela doit être très clair. On n’imagine pas à quel point nos pensées façonnent notre réalité. Notre cerveau ne nous donne pas ce que l’on souhaite, mais ce qu’on lui demande avec précision. Et comme il n’est pas capable de faire la différence entre une situation réelle et une situation imaginée de tout pièce. Il est donc important, lorsque l’on pense à notre objectif, de le faire comme s’il était déjà réalisé et d’en ressentir déjà les bénéfices. Si par exemple votre objectif était d’organiser une conférence devant 100 personnes, je vous conseille par exemple de visualiser votre public debout en train de vous applaudir à la fin de votre conférence. De ressentir les émotions que cela vous procure, et une fois la visualisation réaliser vous demander où et quand est-ce que vous allez programmer la prochaine conférence. Le simple fait de faire « comme si » va avoir pour effet de limiter notre stress quant à son accomplissement. Le fait que notre inconscient puisse voir quelque chose d’accompli va réduire l’impact des peurs liées à sa réalisation. Alors pourquoi ne pas essayer ?

Troisième stratégie : UTILISER VOTRE CERVEAU TRIUNIQUE

Dans cette 3e stratégie, nous allons aborder une notion issue directement des recherches en neurosciences. Il s’agit de l’implication du cerveau triunique. Alors comment faire de notre cerveau un allié vers l’atteinte de nos objectifs ?

Eh bien il faut tout d’abord que celui-ci soit stimulé par notre objectif en y associant un intérêt positif. On va donc chercher à stimuler nos « trois cerveaux » à savoir le reptilien, le mammalien (ou limbique) et le cortical (ou néocortex).

Leave a comment